Eglise d'Ambazac

Photos de l'Eglise et de la châsse

1 / 8
Eglise Saint Antoine - extérieur
2 / 8
Chevet de l'Eglise Saint Antoine - 1905
3 / 8
Eglise Saint Antoine - intérieur
4 / 8
La châsse de Saint Etienne de Muret
5 / 8
La châsse de Saint Etienne de Muret
6 / 8
La châsse arrive à New-York - 2018
7 / 8
Eglise Saint Antoine - Le vol de la châsse - Carte postale 1907
8 / 8
Eglise Saint Antoine - Le vol de la châsse - Carte postale 1907

 

 

L'histoire de la châsse de Saint Etienne de Muret

La réalisation de la châsse remonte à la fin du XIIè siècle, entre 1180 et 1200. Elle était destinée à reposer sur le maître-autel de l'Abbaye.Ses dimensions de 74 cm de large par 63 cm de haut en font une des plus grandes châsses de cuivre et de champlevé de l'époque. Elle est constituée de deux corps :

  • le corps inférieur parallélépipédique porte sur quatre pieds
  • le corps supérieur est lié au corps inférieur par un toit à quatre pans, imitant la tuile. Un toit termine ce corps supérieur, il est surmonté d'une crête ferminée par deux acrotères, un oiseau orne son milieu.

Jusqu'en 1790, cette châsse contenait les reliques de Saint Macaire, elles sont remplacées par un tibia de Saint Etienne de Muret. A la fin du XVIIIè siècle, la châsse voyage à travers la France, puis au XIXè siècle, elle est exposée aux expositions universelles de 1878 et 1889. Elle est classée au titre des monuments historiques en 1891.
En 1907, la châsse est dérobée par les frères Thomas, cela provoque un grand émoi dans la population. La châsse est retrouvée à Londres en 1910. Elle réintègre l'Eglise d'Ambazac. Elle est désormais protégée par une vitrine, sous alarme, et en conditions de température et d'hygrométrie contrôlées.
Prêtée en septembre 2018 au Metropolitan Museum of Art de New York, elle a retrouvé ces derniers jours un nouvel écrin digne de sa valeur. La châsse d’Ambazac est désormais visible par tous à l’Eglise d’Ambazac. Une copie datant d'environ 60 ans est présente en l'Eglise de Saint Sylvestre.